Valeur refuge, l’or est-il un bon placement ?

Valeur refuge quand les cours s’affolent, l’or est en plein réveil. Les investisseurs se tournent de plus en plus vers l’or pour diversifier leurs placements. Si l’or est reconnu pour être un investissement relativement sûr, il n’en reste pas moins une matière première complexe. Quelques astuces pour mieux comprendre le marché de l’or.

393
L’or est une matière première considérée comme une valeur refuge en période d'instabilité économique

L’or, un métal chargé d’histoire 

L’or est négocié depuis des milliers d’années. Certaines périodes apparaissent plus particulièrement marquantes à dater de 1971. Cette année-là, “les principes des accords de Bretton Woods, qui ont tracé les grandes lignes du système financier mondial depuis 1944, commencent à se briser”, explique le trader professionnel et analyste technique Stéphane Ceaux-Dutheil dans un article paru dans Les Echos.

Alors que le prix de l’once d’or était régulé après-guerre, la désolidarisation du lingot avec le dollar en a fait grimper le prix.

Rien qu’entre 1971 et 1981, l’once est passée de 100 à 750 dollars ! Une bulle spéculative explose alors et les prix s’écroulent jusqu’en 1990. L’once d’or chute à une valeur estimée entre 300 à 500 dollars.

AL_FR_logos_970x250

Comme le note Stéphane Ceaux-Dutheil, Alan Greenspan, alors président de la Réserve fédérale américaine, “enjoint les banques centrales mondiales à réintroduire des quantités d’or dans les circuits d’échange, afin de faire baisser les cours”. Mais le contrôle sur le métal précieux est sur le point d’atteindre ses propres limites.

Les banques chinoises profitent de cette situation et obtiennent des marges généreuses, allant de 250 à 500 dollars. Avec la crise des subprimes entre 2008 et 2012, le marché connait une nouvelle donne : l’or devient la valeur refuge et son prix grimpe jusqu’à atteindre 2 000 dollars.

L’investissement sur l’or n’est pas réellement dépendant des marchés financiers. À la différence d’une action par exemple le cours de l’or ne dépend pas des résultats d’une société !

A Lire Sur Tradesources : Mark Mobius recommande d’investir sur l’or

S’il n’y a aucune garantie sur les pertes financières, les investisseurs peuvent avec l’or limiter « la casse » en période de fort ralentissement économique.

Aujourd’hui, le prix d’une once d’or est estimé entre 1 050 et 1 380 dollars. Le cours officiel de l’or est celui de la Bourse de Londres, devenue la référence mondiale. La cotation de l’or est fixée deux fois par jour par la London Bullion Market Association (LBMA).

Marché de l’or : comprendre l’offre et la demande

On comptabilise environ 4 000 tonnes d’or produites par an dans le monde. La bijouterie en consomme 80%.

Néanmoins, la demande a augmenté dans d’autres secteurs, comme l’électronique avec la forte augmentation de produits manufacturés – ordinateurs portables, tablettes etc.

Depuis quelques années, la demande et l’offre se sont stabilisées. Selon Stéphane Ceaux-Dutheil, la dédollarisation de l’or en serait le premier facteur : “Aujourd’hui les banques centrales gagnent le dollar non plus sur l’or, mais sur la confiance en l’économie”. Il souligne que les Etats-Unis ont une politique économique de “méfiance et de frilosité des autres pays envers elle”.

Il est d’ailleurs crucial de savoir que l’or est coté en dollar US. Par conséquent, si le dollar prend de la valeur, l’or en perd. Donc, si la situation mondiale économique est instable, les investisseurs ont tendance à vendre des dollars pour acheter de l’or.

Enfin, deuxième facteur qui confirme l’or sur les marchés financiers : la nouvelle stratégie de la Russie et la Chine, adoptée depuis quelques années, qui souhaitent “construire un système hors du diktat du dollar”, selon Stéphane Ceaux-Dutheil.

Tout d’abord, l’or physique (les lingots d’or, plaquettes d’or et les pièces) restent un investissement durable et à portée des investisseurs particuliers.

En France, la pièce d’or mythique est le « Napoléon » (des pièces de 20 francs émises entre 1802 et 1914).

Le napoléon est une pièce d'or de vingt francs contenant 5,805 grammes d'or pur

Il faut savoir que l’or n’étant pas coté à la Bourse de Paris, il faut passer par d’autres places boursières pour le trader telles que New-York, Hong-Kong ou Londres.

Ensuite, les produits dérivés et “l’or papier” via des trackers sont également des options prisées des investisseurs mais réservées aux traders avertis. Il s’agit là de pure spéculation.

Les trackers, également appelés ETF, s’achètent et se vendent comme une action… Assurez-vous donc de bien comprendre les fluctuations des marchés avant de vous lancer !

Enfin, les OPCVM vous permettent d’investir dans des compagnies minières, qui endosseront la responsabilité de gérer votre portefeuille de matières premières. Dundee Precious Metal et Argonaut Gold sont les plus connues du marché.

L’or, l’eldorado de la Bourse ? 

Contrairement aux idées reçues, l’or n’est pas une valeur miracle : il ne faut pas attendre un retour sur investissement généreux au long terme.

AL_FR_Gold_970x250_t01

L’or étant un investissement peu risqué, son gain est comparable à ceux effectués dans un investissement à long terme, comme une assurance vie.

D’ailleurs, les investisseurs qui achètent de l’or ont en général des valeurs dites ‘ronflantes’, comme l’immobilier, des objets de valeur ou encore l’achat d’autres matières premières.

Enfin, il est recommandé de ne pas placer plus de 10% de ses avoirs en or. Car si chaque investisseur préfère acquérir des actions à risques extrêmes, il se doit également d’avoir un peu d’or dans son portefeuille, qui assurera une couverture en cas de pertes conséquentes.