Orange fait de la résistance

L’historique société française de télécommunications, Orange (ex-France Télécom), considère qu’elle a assez bien résisté à la terrible année 2020. Portée par une appétence des clients pour la fibre, l’entreprise a tout de même souffert du recul très important de l’activité en Espagne et d’une baisse de la vente de smartphones causée par la pandémie et ses conséquences. Orange se tourne désormais vers l’avenir.

63
Orange se tourne vers l’avenir entre déploiement de la fibre, de la 5G et transition écologique

L’opérateur limite la casse

Le secteur des télécoms a connu un destin mitigé face aux conséquences de la pandémie en 2020. Il a été handicapé au niveau des ventes, notamment de smartphones, conséquence de la fermeture des boutiques lors des confinements. Les revenus liés au « roaming » sont également en chute libre, les touristes se faisant plus que rare par les temps qui courent.

En France, Orange est parvenu, malgré cela, à enregistrer une légère croissance (+1,6 %) de ses revenus. Et ce, notamment par un appétit toujours plus grand des clients pour la fibre et les connexions haut débit à Internet. Et en cela, la pandémie a plutôt aidé. Les abonnés confinés étant désireux de ne pas se retrouver avec un débit trop faible pour télétravailler ou regarder des vidéos en streaming.

Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDAaL) au niveau mondial est, elle, ressorti en baisse de 1%, à base comparable, à 12,6 milliards d’euros, avec un fort recul de 3,2 % au quatrième trimestre.

C’est en Espagne qu’Orange a rencontré le plus de problèmes de rentabilité. La faute à des difficultés conjoncturelles qui ne devraient pas trouver de solutions avant 2022. Pour son PDG, Stéphane Richard, Orange est une société résiliente. Il assume le rôle de « locomotive dans le déploiement de la fibre » et loue le modèle économique du groupe, permettant une certaine croissance y compris en temps de crise.

En Bourse, les investisseurs ne semblent pas du même avis. L’action Orange dégringole depuis quelques jours. Les marchés ont l’air déçus des résultats et inquiets pour l’exercice à venir. D’autant que la société elle-même reste prudente en annonçant des objectifs peu ambitieux sur un plan purement comptable. L’entreprise table sur un « EBITDAaL » stable négatif en 2021. De quoi donner des sueurs froides aux petits porteurs et faire plonger une action Orange déjà en repli depuis le début de l’année

Comment investir sur Orange ?

L’action Orange est en net repli depuis le début 2021. Elle a perdu 4,1% depuis le 5 janvier passant de 10€ à 9,59€ actuellement. Les investisseurs sont déçus des résultats comme des prévisions de l’entreprise et le font savoir. Tout n’est pas pour autant perdu pour qui s’intéresserait à investir sur Orange.

Orange actions

finviz dynamic chart for  oran

L’entreprise envisage de renouer avec la croissance et espère profiter du prochain lancement de la 5G et de son positionnement de leader de la fibre en France.

Les investissements via CFD peuvent se montrer intéressants. Les CFD sur actions permettent de faire des bénéfices en cas de hausse comme en cas de baisse, à condition de savoir anticiper l’évolution du marché. Une action comme Orange qui commence mal l’année, mais dispose d’une certaine marge de progression, devrait convenir à ce type d’investissement.

Pour acheter des actions Orange via des CFD, il faut choisir un courtier en ligne. L’un des meilleurs à notre connaissance pour son suivi et son encadrement des clients est le courtier réglementé Alvexo.

a lire sur tradesources:”Air France-KLM sur la corde raide

Pour procéder à un investissement sur l’action Orange, il vous faut procéder comme suit :

  • Ouvrir un compte avec le courtier en ligne
  • Créditer ce compte
  • Trouver l’action Orange dans l’interface de trading
  • Acheter des actions Orange avec ou sans effet de levier en utilisant des CFD. N’oubliez pas de préciser votre niveau de stop de protection et de prise de profit avant de passer votre ordre d’achat.

Et voilà, vous avez investi sur Orange !

Quel avenir pour Orange ? 

Orange a des objectifs ambitieux dans plusieurs domaines. L’entreprise compte déjà consolider sa place de leader sur le marché de la fibre optique. Véritable relais de croissance de la société, la fibre lui a permis de garder la tête hors de l’eau en 2020, notamment sur le marché français. Vient ensuite le déploiement prochain de la 5G. Cette dernière serait prête à être mise en place à Paris. Le PDG du groupe, Stéphane Richard, envisage un lancement parisien à la fin du mois de mars. Cette nouveauté devrait permettre à Orange comme à ses concurrents d’aller de l’avant en proposant un réseau plus rapide et en vendant plus de smartphones dernier cri pouvant supporter la cadence.

Autre pari d’avenir, celui de sa propre « TowerCo », société d’infrastructures de téléphonie mobile, baptisée « TOTEM ». Cette structure dédiée devrait exploiter environ 25 500 tours mobiles en France et en Espagne avec l’objectif de générer de la croissance pour l’opérateur.

Enfin, dernier grand challenge du groupe, la transition énergétique. Comme pour d’autres géants français, tous secteurs confondus, l’écologie est devenue une question incontournable. Même pour des entreprises énergivores comme Orange. Ainsi, l’opérateur veut atteindre l’objectif de 50% d’électricité renouvelable dans son approvisionnement d’ici à 2025. Un partenariat avec le groupe énergétique Engie devrait l’aider à y parvenir.