Pensez à vous couvrir avec l’ordre stop !

On ne le répétera jamais assez, trader revient à s’exposer à des risques de perte. Les marchés sont de plus en plus volatils. Une façon de se protéger est d’avoir recours à des « ordres stop » qui vous permettent de fixer un seuil de prix à partir duquel un ordre de vente au marché sera déclenché. L’objectif est de vous prémunir d’une baisse/hausse du cours ou profiter d’une hausse/baisse du cours. Explications.

362
Le stop loss ou ordre à seuil de déclenchement permet de limiter les risques de perte

Qu’est-ce qu’un ordre stop ?

L’ordre stop – ou « stop loss » en anglais – permet de fixer à l’avance le plafond de perte maximale que vous êtes prêt à essuyer sur une transaction, le plus souvent à la vente. C’est l’ordre à connaître de toute urgence lorsque l’on débute en Bourse. Si vous appartenez à la catégorie des investisseurs inquiets face au risque, il est important de maîtriser le bon usage du stop loss.

Cet ordre à seuil de déclenchement spécifique – il ne se déclenche qu’une fois atteint un prix déterminé – permet de limiter ses pertes.

Voici un exemple : vous achetez des titres qu’on appellera Y pour un montant de 100$. Après votre achat, vous décidez de placer un ordre stop à 92$. Si le cours de vos titres baisse et parvient au seuil de 92$, vos titres seront vendus à 92$.

L’avantage également de cet ordre au marché est que vous n’êtes pas obligé de rester collé à votre ordinateur à surveiller les cours ! Pour le trader à domicile, il s’agit d’un point à ne pas négliger.

L’utilité de l’ordre stop pour les traders de CFD

Les « stop loss » sont essentiels pour les traders de CFD afin d’empêcher l’aggravation de leurs pertes et de protéger leurs profits. En tradant des CFD les effets de levier peuvent vous faire perdre davantage que le capital engagé. Vous devez veiller absolument à minimiser vos pertes et préserver vos plus-values.

Il existe un dicton bien connu des traders, en anglais, qui dit grosso modo « laissez les profits courir mais réduisez vos pertes au plus tôt ». En d’autres termes, n’hésitez pas à fermer suffisamment tôt une position ouverte qui s’engage mal pour préserver votre capital.

En Bourse, il ne faut jamais hésiter à marquer une pause avant de chercher une meilleure opportunité. Il est nécessaire de prendre du recul par rapport aux marchés et à ses investissements, sous peine de se laisser envahir par l’émotion. Laisser une position perdante en espérant que vous allez vous « refaire » peut être dangereux.

A lire sur tradesources : Le Money Management ou l’art de gérer son argent

Les ordres stop sont placés à un seuil que vous considérez comme le pire des scénarios. Un point à ne pas dépasser lorsque vous avez des positions ouvertes, préférant vendre un titre automatiquement au prix du marché actuel plutôt que d’aggraver vos pertes ou que vos plus-values ne s’étiolent davantage.

L’inconvénient de l’ordre stop

Avec un « stop » les seuils peuvent être modifiés aussi souvent que vous le souhaitez, mais il existe des limites en fonction de ce que vous tradez (actions, indices, devises, matières premières) liées au pic de volatilité, aux variations incessantes.

Certains titres ont en effet une volatilité très forte. On peut se retrouver face à une action dont le cours évolue de plusieurs pourcents dans une même journée, à la hausse ou à la baisse, à la façon des montagnes russes.

Par conséquent, placer un ordre stop sur ce type de titres n’est pas toujours avantageux. Votre ordre stop sera exécuté automatiquement, vous accuserez une perte sans même permettre à votre titre de remonter !

Donc attention à bien placer un stop loss afin qu’il ne se déclenche pas trop rapidement et nuise à vos profits. Avec l’expérience vous apprendrez à maîtriser la stratégie qui permet de placer de meilleures limites afin de parvenir à un dosage optimal entre baisse des risques d’un côté et rentabilité accrue de l’autre.

On pourra placer son ordre stop loss assez loin afin de permettre au cours d’une action, par exemple, d’osciller normalement. Bref, vous devez toujours vérifier la volatilité de l’actif sur lequel vous souhaitez trader.