Investir en Bourse : comment se préparer mentalement ?

14
Investir en Bourse nécessite une bonne préparation mentale
Investir en Bourse nécessite une bonne préparation mentale

Vous avez décidé d’investir en Bourse ? Bravo. La Bourse peut être un excellent moyen de faire fructifier votre patrimoine. Mais avez-vous pensé aux risques ? Comme le sport de haut niveau, investir en Bourse est une discipline exigeante qui nécessite une préparation mentale importante afin de maximiser ses atouts.

Premier atout : savoir être patient

Si vous pensez que maîtriser l’analyse technique et l’analyse fondamentale est suffisant pour investir en Bourse, vous risquez d’être déçu. Certes, comprendre les rouages du marché est indispensable. Mais pour investir efficacement, vous ne devez pas négliger l’importance du mental et vous préparer à être patient.

Selon une maxime célèbre de Warren Buffett « le marché boursier est conçu pour transférer de l’argent de l’actif au patient ». Autrement dit, aux yeux de l’Oracle de Wall Street, la précipitation est l’ennemi de toute personne qui souhaite investir en Bourse.
Lorsque vous achetez vos premières actions, n’ayez pas pour objectif de les revendre rapidement pour obtenir un gain maximum. Souvenez-vous qu’acheter des participations dans une entreprise, c’est placer votre confiance dans sa capacité à accroître son capital sur le long terme.

Plutôt que de prêter attention aux fluctuations des cours, prenez le temps de vérifier soigneusement les caractéristiques économiques de l’entreprise dans laquelle vous souhaitez investir en prenant en compte les mêmes facteurs que si vous souhaitiez l’acquérir dans sa totalité : stratégie de développement, fiabilité de l’équipe dirigeante, attractivité du prix d’achat par rapport à l’étalon de la valeur pour un propriétaire privé…
S’il ne fallait retenir qu’un seul conseil, ce serait celui de Benjamin Graham qui résume à lui seul la philosophie de son livre culte « L’investisseur intelligent » [1]: « À la bourse tu as deux choix : t’enrichir lentement ou t’appauvrir rapidement. »

Second atout : contrôler ses émotions

« Control your feelings so you can control your money ».

Selon Warren Buffett, la bonne gestion émotionnelle est une qualité indispensable pour quiconque souhaite investir en Bourse.
Dans l’ouvrage « Getting there: a book of Mentors » [2], le plus grand investisseur de tous les temps rapporte en ces termes la leçon qu’il a lui-même apprise de l’homme d’affaires Tom Murphy : « Warren, tu pourras toujours dire à quelqu’un d’aller se faire voir demain ». Transposée à l’univers de l’investissement boursier, la phrase de Murphy signifie qu’il faut éviter de prendre une décision sous l’influence de ses émotions.

entretien avec un trader professionnel

En effet, si 90% des investisseurs boursiers perdent de l’argent , c’est surtout parce que leurs choix financiers sont influencés par des paramètres psychologiques au lieu de se fonder sur des paramètres objectifs. Selon Le Figaro, qui a consacré un article au sujet, « Les erreurs liées à des biais de comportement feraient perdre 5 % de rendement chaque année aux boursicoteurs ».

Pour éviter de tomber dans ce piège et d’être tenté de revendre vos actions à la première variation des cours, il est indispensable de connaître votre profil d’investisseur. En effet, vos choix d’investissement ne seront pas les mêmes, selon que vous soyez plutôt prudent ou plutôt téméraire.

Pensez également à préparer une stratégie de long terme. Avant même d’investir en Bourse, vous devez savoir répondre aux questions suivantes : Quel horizon temporel ? Quel objectif de gain ? Quelle perte maximale ?
En vous tenant coûte que coûte à votre plan initial, vous éviterez bien des erreurs.

Troisième atout : apprendre à se faire confiance

« Soyez craintif lorsque les autres sont avides et avide lorsque les autres sont craintifs ».

Aux yeux de Warren Buffett, un investisseur averti est un investisseur qui sait séparer son opinion de celle de la foule. À la Bourse comme dans la vie… Pour le citer encore « Vous n’avez pas raison parce que d’autres sont d’accord avec vous. Vous avez raison parce que vos faits sont exacts et que votre raisonnement est juste. »
Pour être un bon investisseur et tirer votre épingle du jeu, vous devez faire confiance à votre analyse et ne pas vous laissez influencer par les fluctuations du marché. Plutôt que d’y prendre part, vous devez apprendre à tirer profit de la folie du marché.

[1] L’investisseur intelligent, Benjamin Graham, éditions Valor Eds

[2] Getting there: a book of Mentors, Gillian Zoe Segal, Editions Abrams Image, 205

À quel point ce message vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 0 / 5. Décompte des votes : 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Article précédentBlé en bourse : les espoirs repoussent ?
Article suivantTrading d’inflation, trading de guerre ?