3 erreurs à éviter pour ne pas perdre de l’argent en bourse 

29

Selon Warren Buffett « À la Bourse, il y a deux règles fondamentales à respecter. La première est de ne pas perdre, la seconde est de ne jamais oublier la première. » Mais ne devient pas l’Oracle de Wall Street qui veut ! En réalité, 90% des investisseurs qui achètent des actions finissent par perdre de l’argent[1]. Afin de vous faire gagner du temps, voici les trois erreurs à éviter lorsque vous décidez d’investir sur les marchés financiers.

  • Ne confiez pas votre argent à n’importe qui !

Avant d’investir en Bourse, la première étape est de sélectionner attentivement son intermédiaire financier et de vérifier la fiabilité de l’entité auprès de laquelle vous envisagez de réaliser votre premier investissement boursier.

En effet, afin de pouvoir vous proposer des services d’investissement, toute société, française ou étrangère, est dans l’obligation d’être enregistrée comme « prestataire de service d’investissement » et répertoriée sur le Registre des agents financiers[2].

Si la société affirme être basée en France, ne croyez pas sur parole les informations qui vous sont délivrées et vérifiez avec soin l’adresse de la société, son existence et son autorisation d’exercer sur le marché français[3]. Ayez toujours à l’esprit que la présence d’un bureau en France ne suffit pas à être autorisé et vérifiez toujours l’adresse du siège social sur le site du Registre des agents financiers. C’est grâce à cette adresse que vous saurez de manière certaine si vous avez affaire à une société française ou étrangère.

Si la société auprès de laquelle vous souhaitez investir affirme être basée dans l’Espace économique européen, elle doit disposer d’un « passeport européen »[4]. Là encore, vous devez vérifier la localisation de son siège social sur le site du Registre des agents financiers et vous assurer qu’elle dispose bien de toutes les autorisations nécessaires.

Ce contrôle est indispensable car il a une incidence directe sur vos possibilités de recours juridique en cas de litige : en cas de problème, les sociétés étrangères ne relèvent pas de la compétence du Médiateur de l’Autorité des marchés financiers mais du régulateur de leur pays d’origine !

Afin d’éviter de confier votre argent à des escrocs, vous pouvez vous référer à la liste noire de l’AMF qui dresse un état des états des lieux des courtiers ou des intermédiaires malveillants, qui ne respectent pas les règles rassemblées dans le Règlement Général Unique[5]. Vous éviterez ainsi d’être victime d’une arnaque qui peut vous coûter très cher.

À l’inverse, vous pouvez vous fier aux listes blanches de l’AMF[6] qui recensent les offres d’investissement légales et contrôlées.

  • Évitez de mettre tous vos œufs dans le même panier !

Diversifier ses investissements. Telle est la règle d’or que doit suivre tout investisseur débutant à l’heure d’acheter ses premières actions. En effet, l’investissement est un pari qui comporte des risques et investir tout son argent dans le même instrument financier, c’est courir le danger de tout perdre en cas d’effondrement de la valeur de ce support. Pour éviter les catastrophes, le meilleur moyen est de ventiler les risques en vous créant un portefeuille d’actifs diversifié.

En effet, répartir astucieusement vos placements entre différentes classes d’actifs vous permettra de contrebalancer l’éventuelle défaillance de l’un de vos investissements par la rentabilité des autres. Idéalement, vous devez vous efforcer de compenser le risque important inhérent aux placements à haut rendement, souvent très volatils, par l’achat de valeurs moins rentables mais plus stables.

Afin de limiter les risques, l’investisseur débutant pourra opter pour l’achat de fonds négociés en bourse (FNB), soit des fonds de placement de valeurs mobilières qui peuvent être négociés en bourse, au même titre que des actions. Peu chers, très liquides et transparents, les FNB sont surtout des instruments de diversification efficaces qui permettent de détenir plusieurs titres et d’investir sur plusieurs valeurs en une seule et même opération.

Cela étant dit, il est important de noter que la stratégie de la diversification compte aussi ses détracteurs, et non des moindres. Le milliardaire et philanthrope américain Andrew Carnegie délivrait même le conseil inverse à travers une maxime aussi célèbre que subversive : « Mettez tous vos œufs dans le même panier et surveillez le panier[7] ». Une manière pour lui de relativiser l’importance de la diversification et d’insister sur l’importance de surveiller de près ses investissements. D’ailleurs, à l’instar de Carnegie, Warren Buffett lui-même n’affirmait-il pas que la diversification est une protection contre l’ignorance ?[8]

Il n’en demeure pas moins que pour l’investisseur débutant qui n’a pas encore eu l’opportunité de se former en profondeur, diversifier demeure la meilleure stratégie pour limiter les pertes en cas de dégradation du marché financier.

  • N’achetez jamais pour faire comme tout le monde !

Selon Warren Buffett : « La plupart des gens s’intéressent aux actions lorsque tout le monde s’y intéresse. Le moment d’être intéressé, c’est quand personne d’autre ne l’est. Vous ne pouvez pas acheter que ce qui est en vue et réussir. »

Toute personne qui achète des actions doit apprendre à se forger son propre avis sans se laisser influencer par les effets de mode, très fréquents en bourse. Vous devez oser sortir des sentiers battus en vous affranchissant des valeurs sûres du CAC 40 et cessez de scruter la fluctuation des cours pour déterminer les actions à acheter. En bourse, suivre la tendance est bien souvent la meilleure manière de tout perdre et le mimétisme des investisseurs est à l’origine immédiate des bulles spéculatives.

Au contraire, la méthode la plus sure pour maximiser vos gains est de séparer votre opinion de celle de la foule en basant vos investissements sur l’analyse des fondamentaux de l’entreprise, sa valorisation ainsi que la compréhension de son business model. Ainsi vous pourrez « tirer profit de la folie du marché », selon l’expression de Warren Buffett.

Pour reprendre l’expression de l’Oracle de Wall Street, il vous faudra vous montrer « craintif lorsque les autres sont avides et avide lorsque les autres sont craintifs[9] ». C’est à cette condition que vous vous retrouverez en possession d’un fort potentiel d’investissement lorsque les autres investisseurs seront ruinés et que les marchés financiers seront effondrés.

Il ne s’agit cependant pas d’une règle absolue. Il peut parfois être judicieux d’investir dans des sociétés à la mode et Warren Buffett lui-même n’a pas hésité à acheter des actions Apple. Le tout est de ne pas fonder son choix d’investir sur ce seul critère et de ne jamais perdre de vue la diversification de votre stock picking.

Et surtout, n’oubliez jamais que les illusions sont trompeuses et que « c’est quand la mer se retire que l’on voit ceux qui se baignent nus[10] ».

[1] Étude des résultats des investisseurs particuliers sur le trading de CFD et de Forex en France, AMF, 23 octobre 2014.

[2] https://www.regafi.fr/spip.php?rubrique1

[3] https://amf-france.org/fr/espace-epargnants/savoir-bien-investir/choisir-un-professionnel/investir-aupres-dun-courtier-etranger#ancre_1

[4] https://www.amf-france.org/fr/espace-professionnels/societes-de-gestion/mes-relations-avec-lamf/commercialiser-des-produits

[5] https://www.amf-france.org/fr/espace-epargnants/proteger-son-epargne/listes-noires-et-mises-en-garde

[6] https://www.amf-france.org/fr/espace-epargnants/proteger-son-epargne/listes-blanches#En_savoir_plus_2

[7] 1902, The Empire of Business by Andrew Carnegie, The Road to Business Success: A Talk to Young Men, (From an address to Students of the Curry Commercial College, Pittsburg, June 23, 1885)

[8] Warren Buffett : 24 leçons pour gagner en Bourse, J. Pardoe, éditions Maxima.

[9] Warren Buffett : 24 leçons pour gagner en Bourse, J. Pardoe, éditions Maxima.

[10] Warren Buffett : 24 leçons pour gagner en Bourse, J. Pardoe, éditions Maxima.

À quel point ce message vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 5 / 5. Décompte des votes : 1

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Article précédentUne monnaie numérique peut-elle vous espionner ?
Article suivantLes signaux de trading sont-ils fiables ?