Le retour en force du Bitcoin

Il y a un peu plus d’un an, un Bitcoin valait près de 20 000 dollars. Mais en près de 14 mois, sa valeur a chuté de 80%. Récemment, la valeur de la star des crypto-monnaies a remonté, et la confiance de ses épargnants avec.

587
Après une dégringoldage, le Bitcoin connaît une tendance haussière

Le Bitcoin boosté par Libra ?

C’est la bonne nouvelle de cet été : le Bitcoin a dépassé la barre des 10 000 dollars, une première depuis mars 2018.

AL_FR_logos_970x250

D’après un rapport publié par Bloomberg, le cours de la crypto-monnaie a grimpé jusqu’à 11 251 dollars lundi 24 juin, une première depuis 16 mois !

« Le rebond du prix du bitcoin est principalement dû au regain d’intérêt global pour les cryptomonnaies et la technologie qui les sous-tend », a expliqué Naeem Aslam, analyste pour Think Markets à l’AFP.

Selon de nombreux experts, le projet Libra, une monnaie digitale universelle inventée par Facebook, aurait aidé les analystes à reprendre confiance dans les crypto-monnaies, qualifiées bien souvent d’“actifs virtuels sulfureux”.

La tendance se confirme : alors même que Libra ne sera lancé a priori qu’en 2020, le Bitcoin a gagné déjà près de 20% juste après l’annonce de Facebook.

 Le Bitcoin enfin démocratisé ?

Qu’en est-il du statut de la cryptomonnaie ? Si la devise virtuelle lancée en 2009 était alors une affaire d’initiés, elle est désormais connue de tous.

Longtemps critiquée pour son manque de transparence, le Bitcoin n’est contrôlé par aucune banque centrale. D’où sa grande volatilité et l’été “très chaud” que certains experts ont prédit à MarketWatch.

Alors qu’en décembre un Bitcoin coûtait  3 194.96 $, le média en ligne rappelle que la crypto-monnaie a bondi de 360%.

Michael Moro, le PDG de Genesis Global Trading a ajouté “les volumes sont deux à trois supérieurs à ce qu’ils étaient il y a douze mois. Alors que l’on observe une augmentation du volume due à une activité croissante parmi notre base d’acheteurs habituels comme les hedge funds et les entreprises de gestion de patrimoine, un nouveau groupe d’acheteurs a récemment émergé : celui des dotations d’écoles privées.”

 L’homme d’affaires a également ajouté: “Ce nouveau groupe est un excellent exemple pour montrer à quel point le Bitcoin et la crypto monnaie en général sont en train d’être démocratisés”.

Peut-on parler d’effet FOMO ?

Le “Fear of missing out, FOMO” – traduire “peur de manquer l’événement” pourrait bien être l’une des raisons de cet engouement soudain.

Cette théorie, expliquée par Thomas Lee de chez Fundstrat, précise que les prix du Bitcoin pourraient effectivement s’envoler. Selon lui, un Bitcoin pourrait valoir près de 40 000 dollars d’ici à la fin de l’année !

al_fr_oil_970x250_v2b

Pour de nombreux analystes, les indicateurs du marché ont prouvé que le Bitcoin risquait d’être trop demandé d’ici octobre prochain et que l’automne pourrait annoncer une période difficile pour les investisseurs.

Constatant la nature haussière du Bitcoin, Jeff Dorman, directeur des investissements de la société de gestion d’actifs Arca l’explique ainsi : “pendant des périodes d’activité intenses sur les marchés, il y a toujours un mélange entre la peur, l’excitation et la confiance. Ces dernières semaines ont été marquées par une réalité quasi-semblable à une prophétie auto-réalisatrice”.

Sur les douze derniers mois, la valeur du Bitcoin a bondi de 270%.