2020, la folle année du Bitcoin

La star des cryptos s’échange désormais à 27 778 dollars fin décembre. Aux débuts de la crise sanitaire, son prix était inférieur à 4000 dollars. Ce record historique vient consacrer la course vertigineuse de la monnaie virtuelle la plus populaire au monde. Il vient établir aussi une reconnaissance plus large avec l’intérêt de sociétés de fintech de premier plan.

60
Bitcoin, l'actif de l'année, très près de franchir la barre des 30 000 dollars

Le bitcoin en quelques chiffres

Le bitcoin a connu une hausse de presque 200% sur l’année 2020. Il est sans doute l’actif financier qui a connu l’ascension la plus spectaculaire au cours d’une année marquée par la pandémie de Covid-19, ayant débouché sur une crise économique historique.

2020 a été jalonnée de prédictions en tout genre sur l’évolution de la plus célèbre des cryptomonnaies. Cette envolée a souvent pris de court les analystes, le bitcoin battant son record de 2017, franchissant allégrement la barre des 20 000 dollars début décembre pour atteindre presque 30 000 dollars ces jours-ci.

Pour rappel, aux premières heures de la crise sanitaire, en mars, le prix du bitcoin était inférieur à 4000$. La hausse du crypto-actif ne peut être comparée à aucun autre actif, ni à l’or ni aux autres valeurs refuges, même si elle reste extrêmement volatile.

Si ses fluctuations inquiètent les investisseurs particuliers peu attirés par la prise de risque, le bitcoin reste très attirant dans une optique de diversification de ses investissements. Pour l’analyste technique Stéphane Ceaux-Dutheil, il apparaît que « comme en 2017 une nouvelle bulle spéculative est en formation », explique-t-il dans sa chronique pour le courtier Alvexo (du 17 décembre 2020).

Si le cours du bitcoin est loin d’être stable, il semble avoir gagné un équilibre momentané dans ce cycle haussier.

Le nouvel « or numérique » convoité par les investisseurs institutionnels

Depuis quelques mois, les fonds d’investissements et autres acteurs fintech importants se ruent sur la niche des crypto-monnaies. « L’adoption généralisée de la cryptomonnaie est largement entamée depuis que les institutionnels se sont convertis au sujet de manière officielle et importante », analyse le quotidien économique La Tribune.

L’un des géants du paiement en ligne PayPal, dont l’un des fondateurs n’est autre qu’Elon Musk, PDG de Tesla, a annoncé fin octobre que les utilisateurs du service de paiement pourront utiliser les bitcoins pour effectuer des transactions dès début 2021. Un changement de perspective drastique pour PayPal, longtemps suspicieux envers les crypto-monnaies en raison de leur manque de transparence.

a lire sur tradesources : “Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’or !”

L’annonce a été largement relayée et commentée par la presse, pour apporter davantage de crédibilité au bitcoin. Elle a aussi joué immédiatement sur la hausse de son cours, celui-ci franchissant aussitôt le cap des 13 000 dollars.

Quelles prédictions pour l’avenir du bitcoin ?

Bitcoin ne cesse d’inscrire de nouveaux records et, par conséquent, se retrouve attendu au tournant. Certains spécialistes prédisent une course météorite à la star des cryptos avec un nouveau cap à 50 000 dollars ! Pour les analystes de Goldman Sachs, « la montée fulgurante de la cryptomonnaie suit un indicateur clé de la croissance mondiale », explique CNBC.

Le média américain rapporte qu’ils ont notamment identifié une tendance similaire entre la devise numérique la plus populaire et un métal réputé pour être un baromètre de l’économie mondiale, le cuivre. Les deux actifs ont atteint des records au beau milieu de la pandémie en cours.

Il apparaît que de plus en plus de gros investisseurs identifient le bitcoin comme une nouvelle valeur refuge et une couverture contre l’inflation. Bitcoin finira-t-il par éclipser l’or ?