Les valeurs refuges de 2022

99

« Un sac de luxe est un investissement plus rentable que la pierre ». C’est en tout cas ce que prône Sara Bennati, directrice maroquinerie de Collector Square. Zoom sur les valeurs refuges de 2022.

Quoi de pire que de voir vos économies accumulées durant des années, ou vos investissements, perdre de la valeur de manière soudaine ? C’est le risque en période de crise. Pour limiter ce fléau, investisseurs, comme particuliers, cherchent à placer leur argent dans des actifs dont la valeur n’est pas impactée, ou alors positivement, par les fluctuations du marché. Ces valeurs dites « refuges » changent en fonction du contexte économique, politique et social. Quelles sont-elles en 2022 ?

Le Covid-19 et l’essor de la haute technologie

La crise du Covid-19 et ses confinements ont renforcé une tendance qui était déjà bien en place : l’essor de la haute technologie. Quand les gens ne pouvaient plus se parler, si ce n’est que par téléphone ou via les réseaux sociaux ; quand les boutiques étaient fermées, hormis celles en ligne; ou quand les visioconférences remplaçaient les réunions en présentiel, ce sont les high-tech qui ont pris le pouvoir.

En avril 2020, au début des confinements, le Dow Jones, indice des bourses de New York, avait perdu 16%, là où le NYSE Fang Index, regroupant des géants de la tech (Facebook, Netflix, Ali Baba…) affichait une hausse de 20%.

Google, Amazon, Facebook, Apple ou encore Microsoft, surnommées les GAFAM, ont vu leur valeur boursière propulsée. À elles seules, ces entreprises ont fait une remontée en bourse plus importante que celle du CAC 40, pourtant composé de 40 des sociétés françaises à la plus forte pondération. Cette hausse s’explique par l’accélération du digital, mais aussi par la confiance que les GAFAM inspiraient. Ces sociétés semblaient avoir un bel avenir devant elles, et étaient affectées positivement par les crises. Elles constituaient donc de bonnes valeurs refuges pour les investisseurs et faisaient figure de rocs dans la tempête.

La perte de valeur de la high-tech en 2022

Si la haute technologie semblait intouchable pendant la crise du coronavirus, le contexte actuel n’est plus le même. La plupart des pays sont déconfinés, ce qui risque de réduire l’usage de la haute technologie. La Chine, acteur important de la tech, est quant à elle confinée, en raison de sa politique de Zéro Covid. Une politique qui n’est pas sans conséquences sur l’économie, et notamment sur l’approvisionnement mondial de produits technologiques.

Par ailleurs, face à l’inflation, la banque centrale des États-Unis (FED) risque de renforcer le durcissement de sa politique monétaire. De quoi ralentir l’économie mondiale et limiter les profits des entreprises, dont celles de la haute technologie.

Comme l’explique Sebastien Galy, dans le journal Les Échos, « la Fed risque d’aller trop loin dans son resserrement monétaire au moment où l’économie ralentit brutalement, mais cela signifie aussi que les projections économiques intégrées dans le prix des actions technologiques sont désormais perçues comme bien trop optimistes ». Si l’économie mondiale entre en récession, il se pourrait en effet que les performances exceptionnelles de la high-tech durant les confinements ne soient pas réitérées.

Quant à Albert Edwards, stratège de la Société Générale, réputé pessimiste, il est d’avis que « les turbulences rencontrées par la tech américaine, y compris les GAFAM sont du même ordre qu’en 2000 et 2001 », rappelant que « les déceptions vis-à-vis des profits de la tech américaine durant la récession de 2001 étaient telles que l’ensemble du secteur s’était effondré ».

Quelles sont les valeurs refuges traditionnelles ?

Si la haute technologie a fait un boom pendant les confinements, certaines valeurs refuges existent depuis bien plus longtemps, et sont réputées pour être moins sensibles aux mouvements baissiers des marchés. La plus connue de ces valeurs refuges est l’or. Mais il y a également des devises : le dollar américain, le yen japonais ainsi que le franc suisse. Non seulement ces valeurs refuges sont relativement stables, mais elles bénéficient en plus d’un regain d’énergie lors des crises, puisque les investisseurs s’orientent tous vers elles. Et comme tout actif qui a la cote, elles prennent de la valeur. Mais pourquoi ces devises et l’or sont-ils stables ?

Pour ce qui est du dollar américain, c’est avant tout car cette devise est très internationale, et qu’elle est en quelques sortes un passe-partout, et une référence dans bien des domaines. En ce qui concerne le Yen, les Japonais épargnent beaucoup à l’étranger, et lors des crises, ils rapatrient leur argent, ce qui améliore le cours du Yen. Le Franc suisse, quant à lui, bénéficie de la stabilité économique de son pays. La Suisse est en effet très bien gérée, et son inflation est faible, permettant à la devise de conserver sa valeur. Enfin, pour ce qui est de l’or, c’est surtout sa quantité limitée qui fait sa force. Contrairement à la monnaie papier, on ne peut pas en imprimer, ce qui le rend rare et maintient sa valeur.

La demande en or explose en 2022

La guerre en Ukraine a entraîné une ruée vers l’or des investisseurs. Le métal jaune a déjà fait de nombreuses fois ses preuves lors des crises géopolitiques. Le contexte d’inflation et le durcissement des politiques de la FED ne font que renforcer cette tendance, prouvant que la plus ancienne des valeurs refuges n’est pas encore en reste.

À quel point ce message vous a-t-il été utile ?

Cliquez sur une étoile pour la noter !

Note moyenne 3 / 5. Décompte des votes : 2

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter ce post.

Article précédentSacs de luxe, forêt, agriculture … ces valeurs refuges de demain !
Article suivantEn 2022, les cryptomonnaies entrent en guerre