Les bons plans actions d’après Morgan Stanley

Le coronavirus a mis les marchés mondiaux à genoux et fait dévisser les cours de la Bourse. Mais certains titres pourraient malgré tout connaître une belle embellie cette année. C’est la conclusion de Morgan Stanley, qui vient de publier un rapport des bons plans actions pour 2020.

5297
Pour Morgan Stanley, les titres de la Big Tech comme Amazon, restent des valeurs sûres et prometteuses même pendant la pandémie

La Big Tech maintient le cap

Selon la banque américaine Morgan Stanley, la pandémie du coronavirus consolide les “Big Tech” de la Silicon Valley, leaders des services de livraison à domicile en ligne alors que l’utilisation d’Internet se fait croissante et que la moitié de l’humanité est confinée.

Depuis la mi-mars, la fortune personnelle du fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, s’est accrue de près de 24 milliards de dollars. Bezos, qui détient 11% des actions du géant des livraisons à domicile, s’est félicité d’une activité à la hausse.

finviz dynamic chart for  AMZN

Aux Etats-Unis, l’entreprise a d’ores et déjà embauché 100 000 salariés et compte en recruter 75 000 supplémentaires d’ici la fin de l’année.

AL_FR_logos_970x250

Même son de cloche chez les géants du divertissement. Netflix, en plein essor, a vu son nombre d’abonnés grimper de 9,4% pour atteindre 182,9 millions d’abonnés dans le monde.

finviz dynamic chart for  NFLX

A lire sur Tradesources : “Streaming vidéo en hausse : l’effet pandémie bien-sûr !”

Par ailleurs, les revenus de l’entreprise sont en hausse de 27,6% aux alentours de 5,77 milliards de dollars. Alors qu’en octobre dernier, l’action s’échangeait à 281 dollars, il faut désormais débourser pas moins de 404 dollars pour un titre Netflix.

Quant à Alphabet, la maison mère de Google, elle annonce des revenus de 41,2 milliards de dollars au premier trimestre. Des chiffres qui ont dépassé les projections de Wall Street.

finviz dynamic chart for  googl

A l’annonce de ces résultats, les actions d’Alphabet ont augmenté de 3,5% pour atteindre 1 275 dollars.

En Asie, Alibaba confirme une belle envolée avec une action à 208 dollars, soit une hausse considérable par rapport aux 150 dollars en mars 2019.

finviz dynamic chart for  baba

Les manufacturiers ont le vent en poupe

Que cela soit dans l’industrie agricole, pétrochimique ou les biens d’équipement, la demande en forte hausse pour les manufacturiers se révèle très prometteuse.

Selon les analystes de Morgan Stanley, le fabricant de TGV français Alstom – avec une action unitaire échangée actuellement à 4 dollars sur Euronext Paris, serait le meilleur investissement des marchés européens. Toujours dans les transports, le constructeur de semi-conducteurs, Xilinx, a vu son action bondir de 69 dollars à la mi-mars à 85 dollars à la mi-avril.

AL_FR_Gold_970x250_t01

Vient ensuite le fabricant international de produits chimiques et d’engrais norvégien Yara, avec une action également évaluée à 9 dollars. Idem pour l’américain manufacturier Dover, dont l’action est passée de 81 à 84 dollars en une semaine.

La biotech, un secteur à surveiller de près

Alors que 120 projets de vaccins sont actuellement à l’étude pour lutter contre le coronavirus dans le monde, les actions des groupes pharmaceutiques listés en Bourse sont en plein essor.

Morgan Stanley souligne en particulier le groupe pharmaceutique japonais Daiichi Sankyo, qui a connu une belle progression, passant de 50 dollars le 16 mars dernier à 69 dollars dernièrement sur les marchés.