Cinq choses que vous ignorez sur Warren Buffett

Warren Buffett est l’un des hommes les plus riches du monde et une star pour les traders. À l’heure où nous écrivons ces lignes, le financier américain pointe en quatrième position du classement Forbes en temps réel des milliardaires du monde. Le troisième homme le plus riche des États-Unis vaut la somme rondelette de 90,2 milliards de dollars. Mais comment celui que l’on surnomme « l’oracle d’Omaha » en est-il arrivé là ? Voici cinq choses à savoir, et que vous ignorez sûrement, sur Warren Buffett.

10578
Warren Buffett est un modèl' d'inspiration pour les traders

Il effectue son premier investissement à l’âge de 14 ans

Fils d’un père courtier en Bourse, Warren Buffett a le sens des affaires dès le plus jeune âge. Il achète sa première valeur à l’âge de 11 ans alors qu’il accompagne son père au travail. Détenteur de six actions de la société Cities Services Company, il les revendra trop tôt, ne bénéficiant pas d’une hausse inattendue. Premier échec, première leçon pour l’investisseur en herbe. On ne l’y reprendra plus. Il se jure qu’il sera millionnaire d’ici ses 30 ans et le fait savoir à qui veut l’entendre. Économisant grâce à des petits boulots, notamment livreur de journaux, il investit pour la première fois, à l’âge de 14 ans, ses économies dans des terrains agricoles qu’il louera à des fermiers. Un investissement de 1200 dollars. Le premier d’une longue liste.

AL_Banner_GetTheRightSignals_1000x300

Peu motivé par les études et refusé à Harvard

Ayant économisé grâce à ses petits boulots et la création d’une petite entreprise de flipper, le jeune Buffett désire plus que tout se lancer dans la vie active. Mais c’était sans compter sur son père, qui le prédestine à des études universitaires. C’est ainsi qu’il est inscrit à la Wharton School of Finance and Commerce de Pennsylvanie. Mais estimant qu’il en sait déjà plus sur la finance que ses professeurs, le jeune homme se détourne de l’école. Transféré à l’Université du Nebraska, il y finira sa licence. Désireux d’obtenir une maîtrise, il se verra refuser l’accès à la Harvard Business School et choisira d’étudier à Columbia pour y côtoyer les célèbres analystes financiers et enseignants David Dodd et Benjamin Graham. Ce dernier sera son premier employeur.

Il n’investit que 100 dollars dans sa première entreprise

Il crée sa première société en 1956. La Buffett Associates Ltd. voit ainsi le jour à Omaha. Il procédera à une levée de fonds auprès de sa famille et de ses amis. Sept investisseurs de ce premier cercle versent chacun 105 000 dollars au capital. Buffett, prudent, n’y mettra que 100 dollars de sa poche.

A lire sur tradesource : “Comment devenir trader ?”

Devenu son propre patron, il ne travaillera plus jamais pour un autre. Créant d’autres fonds d’investissements, il les réunira en un seul, Buffett Partnership Limited, en 1962. Puis, il jettera son dévolu sur une société industrielle spécialisée dans le textile, Berkshire Hathaway, dont sa société deviendra actionnaire principal en 1963. Berkshire Hathaway, transformée par ses soins en société d’investissement, est jusqu’à aujourd’hui le navire amiral de l’empire Buffett.

Il a déjà perdu 342 millions de dollars en une journée

Warren Buffett est un milliardaire un peu particulier. Il a fait sa fortune sur des investissements et en rachetant des parts de sociétés diverses et variées. Sa fortune personnelle est ainsi, plus encore que celle de ses richissimes homologues, sujette aux aléas de la Bourse. C’est ainsi que lors du krach boursier du 19 octobre 1987, le fameux « Lundi noir », l’action Berkshire Hathaway perd 25% de sa valeur, faisant perdre à son principal détenteur la somme impressionnante de 342 millions de dollars en une seule journée.

Il mène une vie assez modeste pour un milliardaire

Warren Buffett est le contraire du milliardaire m’as-tu-vu tel que l’on pourrait se l’imaginer. Très loin de dépenser des sommes folles au quotidien, il s’est même construit, probablement à son corps défendant, une image de vieux grippe-sou. D’ailleurs, pour lui, vivre en dessous de ses moyens est une des méthodes de la réussite financière. Il vit toujours dans la même maison qu’il a acheté en 1958 pour 31 500 dollars de l’époque. Elle vaut aujourd’hui plus de 652 000 dollars. Un de ses meilleurs investissements selon lui. Il conduit une Cadillac d’une valeur de 44 000 dollars, bien loin des voitures de luxe qui font la panoplie habituelle du Tycoon américain. Il utilise un vieux téléphone à clapet plutôt qu’un smartphone et prend son petit-déjeuner au McDonald’s. Une vie frugale qui est, selon lui, le secret de la réussite économique.

Ce que vous ignoriez à coup sûr

Pour conclure, une information amusante sur Warren Buffett. Il est, avec son ami et deuxième homme le plus riche du monde Bill Gates, l’un des rares détenteurs au monde de la carte McGold, qui permet de manger gratuitement et à vie au McDonald’s. Voilà un vrai symbole de richesse au pays de l’Oncle Sam.

signaux de trading