Amazon relance la guerre du streaming

Avec le rachat du studio hollywoodien MGM, Amazon vient de frapper un grand coup. Le géant du e-commerce se positionne comme le plus à même de détrôner Netflix grâce à sa plateforme Prime Video qui aura désormais accès à l’impressionnant catalogue de films et de séries de la MGM. Mais Apple et son Apple TV+, Disney qui a englouti la Fox, autre studio légendaire, ou encore HBO Max, plateforme de streaming vidéo de la Warner, troisième studio de l’âge d’or d’Hollywood, ne comptent pas se laisser faire !

91
Amazon achète MGM et relance la guerre du streaming ?

Amazon enrôle James Bond et Rocky pour se défendre !

La rumeur enflait depuis quelques temps déjà. Elle a, depuis, été confirmée le 26 mai dernier. Amazon, le géant du e-commerce et l’un des leaders du secteur de la vidéo à la demande via sa plateforme de streaming Prime Video, va acheter le studio Metro Goldwyn Mayer pour 8,45 milliards de dollars.

Fondé en 1924, la MGM est l’un des symboles de l’âge d’or d’Hollywood. Tout le monde connaît la mascotte du studio, Leo le lion, rugissant pendant le générique des productions. Désormais, le lion rugira pour Amazon. Et c’est un renfort de poids dans la guerre qui oppose l’entreprise de Jeff Bezos aux autres géants du streaming vidéo.

Pour faire face à Netflix et à sa frénésie créatrice de nouveaux contenus ou encore à Disney, qui a récemment racheté la Fox, Amazon peut compter, à son tour, sur un catalogue non moins faramineux : 4000 films, propriétés de la MGM, et pas moins de 17 000 programmes télévisés !

a lire sur tradesources : L’action Amazon a le vent en poupe

Parmi les sagas phares de la MGM, on compte évidemment la saga James Bond. 007 devrait ainsi prendre ses quartiers sur Prime Video. Les 24, et bientôt 25, films de la série, portée tour à tour par Sean Connery, George Lazenby, Roger Moore, Timothy Dalton, Pierce Brosnan et Daniel Craig, pourraient être diffusés exclusivement sur la plateforme de streaming. On peut même imaginer une déclinaison de l’univers de James Bond sur d’autres supports comme une série télévisée à l’image des productions Marvel ou Star Wars sur Disney +.

Autre renfort de poids, la saga Rocky. Si elle pouvait être jugée ringarde il y a quelques temps, le retour au premier plan du boxeur incarné par Sylvester Stallone, d’abord dans le sixième opus de la saga en 2006, puis dans les plus récents spin-off Creed de 2015 et 2018, a changé la donne.

Vers une guerre des « Star » ?

D’autres licences seront-elles exploitées par Amazon ? On peut penser à Robocop, mais aussi au Seigneur des Anneaux.

Amazon a également mis la main sur une autre licence importante, et peut-être sous-estimée, de la MGM, la licence Stargate. Cette dernière, composée d’un film sorti en 1996 et de trois séries télévisées développées dans les années 1990 et 2000, pourrait permettre à Amazon de rivaliser avec les licences Star Wars, propriété de Disney, ou Star Trek, propriété d’un autre géant de la production audiovisuelle récemment assemblé, ViacomCBS.

Disposant d’une assez grande « fan base », la mise en chantier d’une nouvelle série Stargate, voire d’une suite au film de 1996, serait à même de fidéliser de nouveaux clients Prime Video. Une véritable « guerre des étoiles » se déroulerait alors entre les grandes sagas du « space opera » à l’américaine.

Une guerre en tout cas déjà bien lancée sur terre du côté d’Hollywood comme de la Silicon Valley ! Les géants du numérique sont bien décidés à faire main basse sur les studios traditionnels. Et ces derniers semblent, eux, décidés à ne pas se laisser faire. D’où le remue-ménage en cours depuis quelques années.

Vague de fusions-acquisitions à Hollywood

Si le rachat de la MGM par Amazon est la dernière opération en date, elle est loin d’être la seule. En effet, c’est un véritable chambardement qui a lieu dans le monde de la production cinématographique et télévisuelle aux États-Unis depuis quelques années.

Le rachat de la Fox par Disney avait fait couler beaucoup d’encre mais d’autres rapprochements ou réorganisations sont passés relativement inaperçus. On peut parler du géant né de la fusion entre WarnerMedia et Discovery sous le nom de Warner Bros Discovery, bénéficiant du catalogue de la Warner et de la plateforme de streaming HBO Max. Mais aussi de ViacomCBS qui affiche, lui, le catalogue de la Paramount. Ou de Comcast qui s’appuie sur le catalogue d’Universal. Ces trois derniers font figure de principaux challengers pour Amazon avec Netflix et Disney. Apple, un temps pressenti pour racheter la MGM, semble pour l’instant hors course.

Alors, Amazon a-t-il fait le premier pas vers une victoire dans la guerre du streaming ? Nous le saurons bientôt !