Acheter du Bitcoin est-il une bonne affaire ?

Le Bitcoin, pionnier et leader du compartiment des crypto-monnaies, a fêté ses 10 ans l'an passé et connaît une popularité grandissante en dépit des méfiances qui l’entourent. Dès 2020, des grandes enseignes proposeront même à leurs clients de régler leurs achats en cryptos. Mais acheter du Bitcoin est-il un investissement qui rapporte ?

539
Le Bitcoin est-il un investissement qui rapporte ?

Un investissement rentable mais complexe

Si le Bitcoin est connu pour sa volatilité, il n’en reste pas moins l’un des meilleurs actifs de 2019. Un produit financier intéressant donc, que l’on peut envisager d’intégrer dans son portefeuille d’investissements mais avec prudence.

Avant d’acheter du Bitcoin, il faut prendre en compte certaines spécificités qui lui sont propres. À commencer par sa rareté. Seulement 21 millions d’unités seront “minées” – comprenez, lancées sur le marché – d’ici à 2040.

Il importe aussi de saisir sa grande volatilité : contrairement aux titres qui sont des valeurs “sûres”, évaluées avec des monnaies réelles, le Bitcoin, est une monnaie en soi mais n’a pas de cours officiel. Il a connu déjà plusieurs bulles suivies d’explosions retentissantes.

Il peut exister une différence abyssale entre la valeur réelle du Bitcoin et la valeur perçue par les traders. Ceux qui, dans les phases de dépression du crypto-actif, n’ont pas revendu à la hâte ont, au final, réalisé des bénéfices. Pour rappel, un Bitcoin coûte, à l’heure actuelle, aux alentours de 7 000 euros.

Le Bitcoin toujours la cible de défiance

De grandes banques comme Merill Lynch ou JP Morgan lancent au compte-gouttes des initiatives impliquant une utilisation du Bitcoin. Ce dernier, comme l’ensemble des cryptos, reste une alternative monétaire qui ne dépend d’aucun système étatique ou bancaire. Sans cadre légal, les institutions bancaires et financières ont encore du mal à le prendre au sérieux.

Par contre, les entreprises semblent mieux disposées à son égard. De fait, certaines grandes enseignes ont annoncé accepter prochainement les payements en Bitcoins, s’agissant pour elles d’une garantie de moindres commissions…

Seul hic, les sondages estiment que seuls 6,7% environ de la population française posséderait des Bitcoins. Pas sûr que les consommateurs soient au rendez-vous en France ; d’autant plus que l’euro est une monnaie stable.

Définir une stratégie d’achat

Si vous désirez acheter des Bitcoins en minimisant les risques vous devez élaborer une stratégie d’investissement à moyen ou long terme. Si vous disposez d’une somme, il est plus risqué de l’investir d’un coup car vous vous exposez à la volatilité du marché. Mieux vaut donc une stratégie d’achat de Bitcoins régulière sur une durée déterminée.

Alors que le marché profite d’une forte tendance haussière, la fin de l’année se présente particulièrement intéressante pour la crypto-monnaie et ses investisseurs. Si les prévisions se révèlent justes, ces derniers devraient bénéficier d’excellents retours sur investissement.

Trader le Bitcoin 

AL_FR_Gold_970x250_t01

Contrairement au marché des changes ou à des titres listés en Bourse, le Bitcoin n’a pas de place boursière proprement dite. En d’autres termes, lorsqu’on trade du Bitcoin, on ne rentre jamais en contact avec une place boursière. Bref, il n’existe pas de Nasdaq du Bitcoin à même d’arbitrer les échanges.

Investir dans le Bitcoin par le biais d’un broker français et sécurisé reste l’une des options les plus simples, en attendant une réglementation globale du secteur des crypto-monnaies. Les comptoirs physiques d’échange du Bitcoin sont rares et les frais de commission sont plutôt élevés par rapport aux plateformes de trading.

Il est possible de réaliser des gains substantiels en tradant le Bitcoin sur CFD (Contract for Difference). Mais notez le risque lié à ce type de trading : l’investissement par CFD peut entraîner une perte partielle ou même totale du capital placé.